CONFÉRENCES

5 OCTOBRE À 21 H À « LA BUISSIÈRE »

L'eau dans les déserts

Yann Callot
Professeur émérite de Géographie à l’Université Lumière Lyon 2, membre du Labo­ratoire Archéorient, UMR 5133 du CNRS (antenne de Jalès, Berrias), et labeaumois

L’eau  est à la fois absente et présente dans les déserts. Elle peut être très abondante dans de grandes nappes souterraines sous une surface totalement aride. Elle est souvent plus présente qu’on le suppose, mais si salée qu’elle en devient un handicap. À partir d’exemples au Sahara et au Moyen-Orient, la conférence abordera les origines et les particularités naturelles de cette eau. Elle étudiera également les usages qu’en font les hommes, des techniques ancestrales des populations traditionnelles jusqu’aux usages souvent immodérés grâce aux technologies modernes : une surexploitation des forages noyant certains territoires en pillant des nappes sou­terraines qui, comme le pétrole, sont des ressources non renouvelables.

23 OCTOBRE 2018 À 20 H 45 À  « LA BUISSIÈRE », ROUTE DE LABEAUME

Le “château d’eau” ardéchois, une géohistoire

Nicolas Jacob-Rousseau
Nicolas Jacob-Rousseau est Maître de conférences en Géographie à l’Université Lumière Lyon 2 et membre du Labo¬ratoire Archéorient, UMR 5133 du CNRS

La montagne ardéchoise, un des reliefs les plus arrosés en France, est souvent présentée comme un château d’eau pour les bas-pays qui s’étendent à ses pieds. Au cours des deux derniers siècles, l’exploitation des ressources hydriques a obéi à des finalités diverses et présenté des formes très variée qui ont structuré l’espace, parfois assez durablement. En abordant cette hydraulique sous l’angle géographique, la conférence exposera comment on est passé d’une gestion atomisée de la ressource à une gestion concentrée au cours du XXe siècle.

Elle cherchera à montrer comment les concurrences, voire les tensions, qui s’expriment aujourd’hui entre l’hydraulique « traditionnelle » et la gestion « intégrée » de l’eau peuvent se comprendre à la lumière d’une connaissance du passé.

Nicolas Jacob-Rousseau est Maître de conférences en Géographie à l’Université Lumière Lyon 2 et membre du  Labo­ratoire  Archéorient, UMR 5133 du CNRS

Participation libre et verre de l’amitié pour clôturer

FIN NOVEMBRE

Les cours d'eau en Ardèche

Norbert Landon

CINÉMA

13 SEPTEMBRE À 21 H / RECATADOU - LABEAUME 

Festival de cinéma ``D'un court à l'autre``

En présence de Gérard Corporon, réalisateur comédien et Jeanne Corporon, comédienne.
Soirée organisée par Éclat des Toiles, Vivre à Labeaume, parrainée par Qualité de vie à Grospierres.

Vote du public, participation libre, suivie du verre de l’amitié.

L’ACCORDEUR de Olivier Treiner – France – 13 min 30 César du court métrage
Adrien est un jeune pianiste prodige. Il s’est effondré psychologiquement après avoir échoué à  un concours de renom, et travaille désormais comme accordeur de piano. Comme remède a  cette vie maintenant sans but et sans émotion, il s’invente un masque d’aveugle pour pénétrer l’intimité de ses clients. Cet artifice permet a  Adrien de reprendre goût à la musique. Mais à force de voir des choses qu’il ne devrait pas voir, Adrien se trouve pris à son propre piège…

 

 

JUKAÏ de Gabrielle.Lissot animation – France – 9 min 27
Des fils de couleur s’enfoncent dans une forêt sombre.
Une jeune femme les suit, les démèlent…

 

 

 

LE MÉCÈNE de Lionel Auguste – France – 19 min 58
Antoine découvre sa compagne au lit avec un inconnu. Mais après que celui-ci se soit rapidement éclipsé, la dispute attendue n’a pas lieu, et il semble se mettre en place une curieuse manipulation et les rôles s’inverse, le trompé n’est peut-être pas celui que l’on pensait…

 

 

 

D’UNE RIVE À L’AUTRE de Gérard Corporon – France – 19 min 12
Un ostréiculteur du sud de la France, n’écoutant que son cœur, se trouve confronté à une situation qui va réveiller chez d’autres les rancœurs, le racisme et l’intolérance.

 

 

 

BLIND DATE À LA JUIVE de Anaelle Morf – Suisse – 15 min 54
Malheureuse en amour, Marie-Lou décide de renouer avec la religion en épousant un Juif pratiquant. Pour se marier, elle devra passer le test du chidou’h, une épreuve qui va déterminer la réussite ou l’échec de sa vie…

 

 

 

PRICK THY NEIGHBOUR de Tara Fitzgerald – Grande Bretagne -13 min 03
Un chat incontinent, quelques soupçons de roses et de malice, permettront ils à l’amour de connaître une floraison tardive?…

 

 

 

SHAME AND GLASSES de Alessandro Riconda – Italie – 7 min 03
Mirko refuse de porter des lunettes pour un test à l’école. Pourquoi?…

Soirée Éclat des toiles
12 JUILLET À 21 H / DOMAINE DES GARRIGUES À GROSPIERRES

Courts métrages primés, dans le cadre du festival
``D'un Court à l'Autre``

En présence de
Delphine Montaigne
et Sara Verhagen,
réalisatrices et comédiennes

Le festival se déroulera durant les 3 mois d’été à raison d’une séance par mois dans chacune des communes de Labeaume et de Grospierres.
En Août, projection de courts métrages  de Réalisateurs
En Septembre, projection  d’un panorama Réalisatrices/ Réalisateurs
Le public à la suite d’un vote attribuera le « Galet d’Or » qui récompensera le meilleur court métrage.
Entrée gratuite
13 JUILLET À 21 H / VILLAGE DE VACANCES AREPOS À LABEAUME (La Buissière)

Courts métrages primés, dans le cadre du festival
``D'un Court à l'Autre``

En présence de
Delphine Montaigne
et Sara Verhagen,
réalisatrices et comédiennes

Le festival se déroulera durant les 3 mois d’été à raison d’une séance par mois dans chacune des communes de Labeaume et de Grospierres.
En Août, projection de courts métrages  de Réalisateurs
En Septembre, projection  d’un panorama Réalisatrices/ Réalisateurs
Le public à la suite d’un vote attribuera le « Galet d’Or » qui récompensera le meilleur court métrage.
Entrée gratuite

EXPOSITIONS & ATELIERS

2019

L’olivier à Labeaume

Dans le but de contribuer à maintenir une mémoire de la vie rurale de notre territoire et pour répondre à une vive curiosité tournée vers l’oléiculture en Ardèche méridionale, nous souhaitons organiser une série d’activités sur le thème de l’olivier. Nous n’ignorons pas que d’autres démarches ont été ou peuvent être faites dans ce sens et nous ne voyons aucun inconvénient à coopérer avec d’autres intervenants, bien au contraire !

Notre projet pour 2019 consiste à produire une série de panneaux évoquant la culture des oliviers à Labeaume. Il paraît possible de les exposer dans la Maison de Labeaume. Nous envisageons aussi de mettre en place des ateliers d’observation et des visites sur notre commune et alentour. Si vous détenez des documents et des photos sur le sujet, n’hésitez pas à nous en informer. Ce projet est d’autant plus intéressant qu’il est interactif.

Ceux qui ont des oliviers ou voudraient en planter peuvent souhaiter être orientés et conseillés pour les soins à leur apporter : taille, engrais, défense contre la mouche blanche… Nous espérons pouvoir confronter l’expérience des uns, les savoirs de spécialistes et les traditions de notre patrimoine. Ces rencontres permettront de donner une suite éventuelle… et de partager un moment de convivialité.