La vie des libellules

Le matin au bord de la Baume avec Günther Fleck
spécialiste  mondialSortie libellules

Günther vous racontera tout sur la vie des libellules, on pêchera  des larves dans la rivière et on admirera ces superbes animaux

Samedi 2 juillet à 8H30

 RDV chez Marie -Hélène Balazuc
Première maison à droite après le Récatadou

Nous remonterons le cours de la rivière pour voir les libellules.
Il y a peu d’ombre, prendre de l’eau. On peut se baigner à la fin.

Retardataires : vous descendez le sentier situé juste après le parking du  Récatadou et ensuite prendre à droite à l’embranchement

INSCRIVEZ VOUS PAR MAIL à :  balamuse2@gmail.com de préférence, ou au 0475939208

On offre d’habitude 10 euros par famille à Günther pour sa magnifique prestation.

Nos Prochains rendez-vous

Après ces deux dernières années dont toutes les associations ont souffert, nous espérons vous retrouver enfin.

Mercredi 1er juin :
conférence de Yann Callot sur les paysages naturels de l’Ardèche méridionale. En partenariat avec Dolmens et Patrimoine. À partir de 19 h.

Lundi 4 juillet :
Vive l’Eau, l’impact du changement climatique sur nos rivières et notre approvisionnement. Comment économiser l’eau ?

Conférence de Simon Lalauze, chargé de mission à l’Établissement Public du Bassin Versant. En présence de Jean Pascal, président du SEBA . À partir de 18 h.

Mercredi 24 août :
Assemblée Générale de Vivre à Labeaume.
À partir de 17 h.

Compte-rendu de la journée

Plantes comestibles

Lire

1721,

déjà un pass sanitaire !

Un document exceptionnel
présenté par Marie-Hélène Balazuc
.

Lire

La crue
du 3 octobre 2021

une crue cinquantennale

Lire

D’année en année les Labeaumois constatent avec désolation les risques et les dangers de la circulation routière sur notre commune, notamment en juillet et en août. À ce titre, VAL souhaite étudier avec la municipalité les questions suivantes…

Lire l’article

L’eau qui dort

Vivre à Labeaume vous propose de travailler en 2020-2021 sur le thème des réserves en eau ce qui conduit bien sûr à étudier les citernes, qui ont été indispensables et redeviennent dans les conditions de climat actuel une solution possible. Dans le bulletin de VAL daté du 29 Mai 2009, nous avions consacré un article à ce sujet sous le titre L’eau qui dort. Nous devons pouvoir enrichir cette réflexion et l’actualiser.
Vos expériences en la matière seront les bienvenues afin que les idées et les projets ne dorment pas !

Lire l’article